Une 26e édition réussie, au service des copropriétaires et des professionnels

Quelques jours après le Salon de la Copropriété qui s’est tenu à Paris Porte de Versailles les 13 et 14 novembre, des indicateurs forts confirment le positionnement de l’événement auprès du public.

« Avec une actualité riche en nouveautés, dont l’ordonnance de la loi ELAN, 200 exposants spécialistes de la copropriété et des consultations personnalisées gratuites, le Salon de la Copropriété a su réunir un large visitorat de copropriétaires et professionnels de la copropriété pour informer, partager et répondre aux diverses questions que chacun se pose », annonce StéphanieCollot, Directrice du Salon de la Copropriété.

11 000 visiteurs

Une fréquentation stable d’une année sur l’autre, qui confirme le positionnement du Salon de la Copropriété comme rendez-vous de référence sur la thématique auprès des premiers concernés : en 2019, 55% des visiteurs sont des présidents et membres de conseils syndicaux, et 45% sont des professionnels.

47 conférences suivies par 4 682 auditeurs (soit +28% vs 2018).

« Les conférences ont rencontré un succès inégalé et notent une progression de + 28% de fréquentation ! Ce sont incontestablement les temps forts du salon et nous veillons à y associer les partenaires, exposants et experts compétents afin de proposer aux visiteurs une information de qualité. Cette année, nous avons également enregistré les conférences se déroulant dans les salles Jean-Louis Borloo et Claudius Petit afin d’offrir aux visiteurs une possibilité de voir ou revoir certains sujets leur tenant à cœur » commente Stéphanie Collot.

Durant ces temps d’échanges, les visiteurs ont pu participer et échanger autour de différentes problématiques majeures de la vie des copropriétés.

Les formations et conférences traitant des décrets et ordonnances de la Loi ELAN : les copropriétaires et décideurs membres de conseils syndicaux ont approfondi des points juridiques techniques décryptés pour eux par une tribune d’avocats spécialisés. Les délégations de pouvoir, l’encadrement de la participation à distance aux assemblées générales et votes, ainsi que la mise en concurrence des syndics professionnels ont été explorés pour que les visiteurs s’approprient les nouvelles modalités de gestion des immeubles.

Parmi les sujets les plus suivis, on compte :

  • L’Université de la Copropriété de l’UNIS : La copropriété et la rénovation énergétique après le Cite et « habiter mieux » de l’Anah
  • Assurances de la copropriété : quelles couvertures ? Quelles règles d’indemnisation ?
  • Les formations portant sur le règlement de copropriété, l’assemblée générale et la comptabilité en copropriété.

Un autre grand sujet récurrent de la vie des copropriétés a largement été abordé : les travaux.

Du financement préalable à la réception des ouvrages, en passant par la signature des marchés, les experts de la FNAIM du Grand Paris ont détaillé et délimité les responsabilités du Conseil syndical, du syndic et des copropriétaires ainsi que les délais de contestation prévus mais aussi les modalités de collaboration entre les différents intervenants pour une gestion efficace et apaisée.

307 consultations privées, soit 46% de plus qu’en 2018

Les visiteurs copropriétaires à la recherche de solutions concrètes adaptées à leur dossier ont reçu des réponses lors des consultations privées : avocats, architectes et syndics professionnels ont répondu aux préoccupations portant sur des litiges, des questions liées au fonctionnement du conseil syndical…

Une programmation particulièrement appréciée par les professionnels

Au-delà des exposants, qui ont pu rencontrer et échanger avec des visiteurs qualifiés, les professionnels ont également été au rendez-vous des temps forts du salon, consacrés aux grandes tendances du secteur :

  • Les 6 conférences dédiées aux professionnels ont réuni plus de 400 acteurs qui ont ainsi enrichi leurs connaissances autour de thématiques-clés pour leurs métiers ;
  • Une table ronde sur la contribution des start-ups au secteur de la copropriété a permis un échange sur l’évolution du métier de syndic, l’accompagnement du client et de ses besoins, en remettant l’accent sur la compétence technique forte des syndics professionnels et leur valeur ajoutée dans l’administration des copropriétés ;
  • La nocturne, dédiée au BtoB, a permis d’attirer davantage de syndics professionnels visiteurs. Au total, les syndics sont venus plus nombreux sur cette édition 2019 : +26% v/s 2018.