Comment installer une borne de recharge de véhicule électrique en copropriété ?

Envie de rouler électrique ? Comment recharger votre véhicule ? On vous explique comment installer une borne de recharge de véhicule électrique en copropriété.

Comment installer une borne de recharge de véhicule électrique en copropriété ?

 

Si vous envisagez d’acquérir un véhicule électrique, vous allez certainement vous demander où le recharger. Si en maison individuelle la démarche est assez simple, installer une borne de recharge de véhicule électrique en copropriété est un peu plus complexe.

 

Comprendre les solutions de recharge et définir vos besoins avant tout

 

D’un point de vue technique il existe plusieurs solutions pour recharger un véhicule électrique à son domicile :

 

La prise domestique classique

 

C’est la solution la plus simple. À n’envisager que dans l’optique d’un dépannage… et encore. En effet, une recharge à 100% de la batterie peut prendre jusqu’à 38 heures pour un modèle courant, comme la Renault Zoé. Attention : ce système n’est sécurisé ni pour l’installation électrique, ni pour les batteries de la voiture en cas de surchauffe, par exemple.

 

La prise murale renforcée

 

L’installation est sécurisée puisqu’il s’agit d’une ligne électrique dédiée mais cela reste contraignant au niveau des recharges. En effet, ce type d’installation correspond à une charge lente et se trouve limité en puissance (3kW). Par conséquent, il est toujours nécessaire de prévoir plusieurs heures pour recharger complètement une batterie.

 

La borne de recharge dédiée de type Wallbox

 

Cette solution est la plus aboutie techniquement. Pour schématiser, la borne de recharge va « dialoguer » avec votre véhicule pour contrôler que tout va bien et couper immédiatement la recharge si un problème est détecté. De la même manière, elle permet une gestion intelligente de la puissance disponible de votre réseau en la régulant en permanence pour éviter qu’elle dépasse votre abonnement électrique.

 

Installer une borne de recharge de véhicule électrique en copropriété : le droit à la prise

 

L’entrée en vigueur, le 1er janvier 2015, du décret  n°2014-1302  prévoit que chaque utilisateur de véhicule électrique peut faire valoir son droit à la prise lorsqu’il réside dans une copropriété. L’installation est aux frais du propriétaire ou du locataire qui en fait la demande. Certains critères sont à respecter :

 

-          Le stationnement de l’immeuble doit être clos et couvert. La loi sur la mobilité électrique (LOM) étend la disposition aux parkings extérieurs ;

 

-          L’installation doit permettre un système de comptage et de facturation individuelle de la consommation électrique ;

 

-          L’installation d’une borne de recharge « normale ».

 

Qui peut revendiquer le droit à la prise ?

 

Toute personne résidente de la copropriété, qu’elle soit propriétaire ou locataire.

 

H2 Qui paie l’installation d’une borne de recharge ?

 

S’il s’agit d’une installation individuelle, la copropriété ne doit supporter aucun frais.

 

Quelles sont les démarches pour demander l’installation ?

 

Il faut distinguer une demande émanant d’un copropriétaire et celle provenant d’un locataire :

 

-          Un copropriétaire doit s’adresser au syndic pour faire inscrire la question à l’ordre du jour de la prochaine assemblée générale, à titre d’information. La demande doit intégrer tout le dossier technique ainsi qu’un chiffrage ;

 

-          Le locataire s’adresse en premier lieu à son propriétaire qui doit transmettre la demande au syndic dans les trois mois.

 

La loi LOM a renforcé ce droit à la prise et le syndicat de copropriétaires, représenté par le syndic, ne peut s’opposer sans motif sérieux et légitime à l’équipement des emplacements de stationnement d’installations dédiées à la recharge de véhicules électriques et hybrides.

 

C’est d’autant plus vrai dans le cas d’un projet d’installation collective. Dans ce cas, l’intérêt collectif se substitue à votre droit à la prise. Il faut savoir qu’installer une borne de recharge de véhicule électrique en copropriété est un sujet complexe même si la loi encourage ce type de projet.

 

Quelles sont les aides à l’installation de bornes de recharge en copropriété ?

 

Il faut distinguer deux bénéficiaires des aides :

 

Les particuliers

La copropriété

 

Les aides proviennent :

 

-          D’un crédit d’impôt ;

-          Du Programme Advenir ;

-          De collectivités locales ;

-          Des constructeurs automobiles.

 

Bonne nouvelle, la plupart sont cumulables.

 

Conclusion

 

Même si l’évolution portée par la loi sur la mobilité électrique a encore renforcé le droit à la prise, installer une borne de recharge de véhicule en copropriété est une démarche complexe.

 

C’est pourquoi nous vous conseillons plutôt de vous engager dans un projet collectif en impliquant d’autres copropriétaires, le syndic et le conseil syndical dans la démarche d’équipement. D’autant plus que la question d’une étude préalable pour les copropriétés concernées doit être inscrite à l’assemblée générale.

 

En tant que particulier, s’il est évident que l’absence de borne peut perturber votre expérience de la voiture électrique, vous avez tout intérêt à attendre une décision collective. D’une part, les frais seront partagés, d’autre part, vous n’aurez plus à gérer le dossier en solo : plus rapide, plus facile.