Le numérique au service de l’immeuble !

Comment faire face à 500 problèmes par an dans une année qui compte 220 jours de travail ? C’est le défi que doit relever un gestionnaire de copropriété dont le périmètre s’étend à une cinquantaine d’immeubles, c’est à dire à près de 2 000 lots.

L'ère du numérique

Au cours des 10 dernières années (avec une accélération spectaculaire depuis 2013), les services  ont basculé dans le numérique : banque, assurance, musique, transports, commerce, media etc. Un secteur est pourtant resté à la frontière de ce grand mouvement, c’est celui de l’immobilier au sein duquel les services de l’immeuble sont les plus valorisés.

À l’occasion de l’édition 2018 du salon de la Copropriété, intéressons-nous aux besoins et aux attentes des gestionnaires de l’immobilier, de leurs prestataires et des résidents. Les jeunes actifs sont d’une génération qui trouvent naturel d’échanger via une application, quant aux autres ils n’ont plus assez de temps pour suivre le flux des échanges papier.

Des applications qui aident les copropriétés

L’application web développée par Homelinks est partie du constat que les manques de communication et de fluidité dans les échanges sont la source de nombreuses incompréhensions et frustrations. C’est pourquoi Homelinks propose une solution simple et intuitive. Son objectif est de connecter et de fédérer toutes les parties prenantes de l’immeuble : propriétaires (habitants ou bailleurs), conseil syndicaux, locataires, prestataires, gardien… avec bien sûr une vision à 360 degrés pour le syndic ou le bailleur social. 

L’innovation de Homelinks est la centralisation de tous les échanges (flux entrants, circulants et sortants) sans perte de temps ni de données. Cette digitalisation des échanges facilite le travail des gestionnaires par le gain de temps considérable et la meilleure appréciation d’une mission trop souvent incomprise, voire dépréciée. 

En rendant les échanges possibles et plus conviviaux, l’application pacifie l’immeuble tout en développant l’entraide et le partage. Cette dernière remarque est somme toute un retour à un fonctionnement logique dans une copropriété où vivent plusieurs dizaines, voire centaines de personnes qui vivent sous le même toit. Mais pour découvrir ce fonctionnement, encore faut-il communiquer ! Et cette communication, à quelques exceptions près, n’existe pas ou plus au sein des immeubles, particulièrement dans les métropoles. Notons que Homelinks n’oublie pas les locataires qui représentent 70% des résidents en Île de France ! 

Dans la roue des éditeurs de logiciels dédiés aux gestionnaires, Homelinks offre la brique indispensable à l’évolution numérique attendue par l’ensemble des utilisateurs. En adoptant les nouvelles technologies, les professionnels gagneront en productivité et en reconnaissance. Les particuliers, eux, gagneront en convivialité et en confiance envers leur cabinet .