Syndics

Parole d'expert : Gérard Brenna, administrateur de biens

Publié le par Anne-Laure Battistelli - mis à jour le

Gérard Brenna exerce des activités de formations à la FNAIM du Grand Paris, au sein de laquelle il fait partie de la commission des administrateurs de biens.

Photo Gérard Brenna

Quel regard portez-vous sur la formation des syndics professionnels aujourd’hui ? Quels en seront les bénéfices pour les copropriétés ?

Aujourd’hui, exercer l’activité immobilière ne correspond plus à l’image d’une certaine époque.

Nous devons allier des compétences techniques, sociales, économiques, juridiques, et surtout HUMAINES pour pouvoir gérer en professionnel les missions qui nous sont confiées.

La formation est bien entendu importante et nécessaire au vu des nouvelles réglementations et des nouvelles demandes des clients qui ont évoluées.

Plus nous serons formés, plus nous pourrons anticiper et répondre aux clients qui veulent savoir, à juste titre, comment nous allons gérer leur patrimoine.

L’expérience du terrain est nécessaire mais doit vraiment être compléter par des formations.

  

Les copropriétaires ont parfois le sentiment que leur bien est générateur de beaucoup de dépenses. Ont-ils conscience de la nécessité de la valorisation du bien au fil du temps dans la perspective de la revente du bien ?

Il est vrai que les propriétaires ont cette impression que leur bien coûte cher.

Je pense que cela est peut-être dû à une mauvaise information des droits et devoirs lorsque l’on achète un bien en copropriété.

A ce jour beaucoup de copropriétés n’ont pu être entretenues correctement ces dernières années car les coûts n’étaient pas étalés et donc chaque dépense devient importante car les travaux sont devenus presque urgents.

L’idée de base du Fonds travaux est un bon début pour pouvoir entretenir les patrimoines.

Avec des explications et de la pédagogie, les copropriétaires comprennent l’importance de l’entretien.

  

Trouvez-vous que les syndics soient suffisamment engagés dans les activités de transaction au profit des propriétaires cédants ?

A ce jour le taux de pénétration dans les copropriétés gérées par un syndic qui exerce le métier de transaction est faible.

Peut-être que les copropriétaires pensent que le syndic ne peut être en même temps un conseiller en immobilier.

Pourtant nous sommes les mieux placés pour avoir toutes les données nécessaires pour que le bien soit le mieux présenté car nous avons l’histoire de la copropriété, la vie de la copropriété et les parties techniques de l’immeuble et les futurs travaux à envisager.

Nous sommes les mieux placés et les plus engagés pour représenter le vendeur et l’acheteur.

 

En résumé nous exerçons un beau métier et je me considère comme un gestionnaire de bon sens et un administrateur de bien(s) VIVRE.

  

Gérard Brenna est PDG de la société ISM Gestion, créée en 2010 et qui exerce les activités de syndic de copropriété, gérance et transaction. Il est également membre de la commission Administrateurs de biens et président de la commission Transaction de la FNAIM du Grand Paris.

  

Pour en savoir plus : Le Salon de la Copropriété a mis en place un cycle de conférences spécifiquement dédié aux syndics professionnels et administrateurs de biens, qui se déroulera sur toute la journée du mercredi 23 novembre.

Retrouvez toutes les informations sur la société ISM Gestion sur www.ismgestion.com et suivez son actualité sur son compte twitter !