Financement & Charges

Parole d'expert : Jean-Paul Boudignon, spécialiste des assurances de l'immobilier

Publié le par Anne-Laure Battistelli - mis à jour le

Jean-Paul Boudignon est spécialiste des assurances de l'immobilier, notamment de la garantie des charges de copropriété.

Photo Jean-Paul Boudignon

Assur Copro, exposant fidèle du Salon vient d’innover en lançant une police d’assurance contre les impayés de charges. Pourquoi cette innovation ?

Assurcopro vient effectivement de mettre sur le marché un nouveau contrat appelé « Assurtreso » pour garantir les impayés de charges de copropriété. Plus précisément, il vaut mieux dire que ce courtier spécialisé dans l'assurance des risques de l'immobilier a repensé profondément  cette garantie en la rendant plus simple et plus efficace et en y annexant une garantie de protection juridique du syndicat des copropriétaires.

Pourquoi aujourd'hui ? Tout simplement  parce que deux tiers des contentieux qui frappent les copropriétés portent sur des impayés de charges et aussi parce que les évolutions législatives (lois Alur, Macron et Hamon) rendent nécessaires la protection financière et la protection juridique des copropriétés.

  

Comment voyez-vous l’évolution du risque d’impayés et de charges collectées dans les immeubles dans les années futures ?

En raison de la fragilité sociale de leurs occupants, certains immeubles dans les villes ou les banlieues souffrent d'impayés chroniques. On évoque désormais fréquemment la situation des copropriétés en difficulté.

Mais le risque d'impayés de charges concerne toutes les copropriétés. La dégradation économique affecte de plus en plus de ménages et le niveau du chômage ne représente plus un simple aléa mais un risque réel. Par ailleurs la multiplication des emplois précaires, les divorces, les successions difficiles sont autant de causes possibles d'impayés.

L'instauration du fonds travaux dans une grande majorité des immeubles collectifs va accentuer le risque d'impayés en alourdissant les charges des copropriétaires.

  

Vous êtes aujourd’hui conseiller auprès des acteurs de l’assurance de la gestion professionnelle. Considérez-vous que les copropriétaires comprennent bien l’enjeu des assurances relatives à la vie de leur immeuble ?

Les copropriétaires ont besoin d'être informés et sensibilisés sur l'intérêt de cette garantie qui, pour un coût annuel modeste, renforce l'action du syndic.

Malgré  ses diligences, un syndic ne peut rien contre l'insolvabilité provisoire ou définitive d'un copropriétaire, ni contre les délais accordés par les tribunaux ou la lenteur des procédures.

Quel propriétaire bon payeur souhaite régler, en plus de ses propres charges, celles d'un ou plusieurs autres copropriétaires défaillants ?

Les syndics doivent expliquer à leurs clients qu'ils ne sont pas uniquement des percepteurs de charges et qu'une saine gestion de la copropriété repose sur l'équilibre de la trésorerie.

  

Quels sont les conseils que vous pourriez-leur donner ?

Les copropriétaires considèrent que la protection de l’immeuble exige une assurance multirisque très complète pour garantir les risques incendie, dégâts des eaux, vol, etc....C'est exact, mais c'est aujourd'hui insuffisant  pour protéger leur patrimoine. La garantie des charges impayées et la protection juridique du syndicat des copropriétaires sont devenues des compléments indispensables.

  

Anciennement Directeur Grands Comptes chez Galian et Directeur membre du Directoire de la Compagnie SADA-Groupe DEVK, Jean-Paul Boudignon est consultant, spécialiste des assurances de l'immobilier. Il est également enseignant à l'Institut du Management des Services Immobiliers (IMSI).

    

Pour en savoir plus : Venez assister à notre conférence sur "Le recouvrement des charges en copropriété" le jeudi 24 novembre à 11h !

Retrouvez Jean-Paul Boudignon sur son compte linkedin !