Augustin Celier, cofondateur de la société Uptime

Augustin Celier est le cofondateur de la société Uptime. La société entretient et modernise des ascenseurs de toutes marques et s'engage à rembourser 1/4 du contrat si l'ascenseur subit plus de 2 pannes sur l'année. Elle s'appuie sur le savoir de ses techniciens, un boîtier connecté et des applications pour créer une méthode de maintenance unique. Gestionnaires de copropriétés et copropriétaires ont accès à un espace digital où sont centralisées en temps réel de nombreuses informations relatives à leurs installations (rapports d’interventions, visites, contrats, factures, trafic de l’ascenseur).

Qu’est-ce que la qualité de service sur un ascenseur ?

La qualité de service sur un ascenseur c’est trois choses:

  • La sécurité avant tout.
  • La disponibilité, faire en sorte que l’ascenseur ne tombe pas en panne.
  • La transparence, par exemple c’est savoir quand va passer le technicien, ce qu’il a fait, est-ce que je dois payer telle ou telle pièce. De plus, chez Uptime sommes les seuls à avoir des prix publics sur notre site.

Quel est votre constat de la maintenance d’ascenseur en France aujourd’hui ?

La maintenance d’ascenseur est restée au 20e siècle. En France la loi impose une visite de maintenance toutes les 6 semaines, soit 9 fois par an. Malgré cela, il y a officiellement 3 à 6 pannes par an par ascenseur. Donc, c’est comme si vous étiez obligé de vérifier 9 fois par an votre voiture, qu’elle ai fait 1 000, 10 000, 500 ou 1 kilomètre et que malgré cela elle tombe 3 à 6 fois en panne en pleine rue pendant l’année.

Le problème n’est pas la fréquence des visites mais le contenu des visites. C’est pour cela qu’il faut donner aux techniciens de nouveaux outils.

Selon la Fédération des ascenseurs 150 000 personnes sont bloquées dans un ascenseur chaque année. C’est plus que la population de Grenoble !

Quelle est la fonctionnalité du boîtier connecté Uptime ?

Le boîtier connecté Uptime va permettre de remonter 2 types d’informations :

L’utilisation de l’appareil

Le nombre de démarrages, les distances parcourues, les cycles de fermetures/ouvertures des portes, etc. Cela peut paraître évident mais aujourd’hui l’ascenseur n’a pas l’équivalent d’un compteur kilométrique que l’on peut trouver sur une voiture. On ne sait pas quand il faudra changer telle ou telle pièce parce qu’on ne sait pas combien de fois à bougé cet ascenseur. Entre un ascenseur qui démarre 50 fois par jour et un ascenseur qui démarre 500 fois par jour ce n’est pas la même maintenance à mettre en place.

Les codes d’erreurs

Par exemple, prenons le cas d’un ascenseur avec une surchauffe au niveau du variateur de fréquence, qui est un élément qui guide le moteur. Grâce au boîtier je vais être informé avant que la panne survienne et le technicien sera prévenu en avance et pourra intervenir dans les plus brefs délais.

Concrètement quel est l’avantage pour les copropriétaires au niveau de la performance ?

Grâce au boitier connecté Uptime et à la méthode de maintenance mise en place, nous sommes en mesure de proposer le taux de disponibilité le plus haut du marché. La moyenne du taux de disponibilité de nos ascenseurs sur les deux dernières années (2018-2019) varie entre 99,2% et 99,9%. Selon la Fédération des Ascenseurs, la moyenne nationale est de 97,8%. Concrètement, cela signifie qu’un ascenseur entretenu par Uptime est à l’arrêt 1,5 jour par an, alors que les ascenseurs de nos concurrents sont à l’arrêt pendant 8 jours par an. La différence est très importante.

De plus, Uptime s’engage à rembourser 25% du montant du contrat annuel de l’ascenseur s’il subit plus de deux pannes sur l’année. L’an dernier nous avons tenu notre promesse à 87% ! 13% ont donc reçu un avoir.

Qui d’autre s’engage sur la disponibilité des appareils ? Personne ! Nous sommes les seuls.

https://www.uptime.ac/