Econhomes, spécialiste de l'optimisation des charges de copropriété

Corentin Le Moal est diplômé du Master Achats de l’IAE Lyon. Avant d’entreprendre, il a cumulé 10 ans d’expériences professionnelles dans les achats, le facility management et en  cabinet  de  conseil  en  achats. Pierre-Emmanuel Cochet est diplômé de l’INSEEC. Il a démarré sa carrière dans le marketing digital avant de se spécialiser dans le conseil en achats indirects au sein du même cabinet de conseil que Corentin.

Econhomes est spécialisée dans l'optimisation des charges de copropriété.

Après avoir analysé l'ensemble des dépenses de l'immeuble, econhomes intervient en coordination avec syndic et conseil syndical afin d'adapter les cahiers des charges et les contrats en fonction des besoins réels des copropriétaires.

Leurs particularités : ils négocient directement avec les prestataires sous contrats, sans passer par les mises en concurrence, et sont rémunérés uniquement sur les économies réalisées.

Comment savoir si mes charges de copropriété sont maîtrisées ?

En surfant sur internet, vous pourrez trouver des ratios de coûts au m² pour comparer les charges courantes de votre copropriété au sein de votre ville (cf. Observatoire des charges de   l’ARC).

Néanmoins, l’appréciation de vos charges nécessite une analyse plus approfondie en  raison  des  nombreux facteurs pouvant impacter le niveau des dépenses d’une copropriété : année de construction, niveau de standing, rénovation énergétique, nombre d’équipements etc.

De manière générale, il est important de regarder vos dépenses sous plusieurs angles :

- Les contrats en place sont-ils justifiés ?

Il est nécessaire de lire dans le détail les prestations prévues par l’ensemble des contrats dans le but d’éviter les doublons de prestations ou les couvertures contractuelles non adaptées à votre besoin.

Les cahiers des charges et les contrats pratiqués en copropriété sont très souvent standardisés alors même que votre immeuble a des besoins spécifiques.

- Bénéficiez-vous des prix de marché ?

La première étape consiste à vérifier la bonne application des conditions commerciales négociées dans    vos contrats :  les  prix  sont-ils  bien appliqués ? La formule de révision des prix est-elle bien respectée ?  Les prestations facturées “hors contrats” ne devraient-elles pas être prévues dans le forfait de base   ?

Enfin, il est nécessaire de réaliser une veille marché pour connaître les niveaux de prix et les pratiques en place chez les autres acteurs.

Comment faire des économies sans changer de prestataires ?

La plupart des copropriétaires estiment qu’il est nécessaire de faire des mises en concurrence afin de réaliser des économies. Ainsi, les gestionnaires de copropriété organisent des mises en concurrence des prestataires d’un immeuble tous les 3 à 5  ans.

Il est cependant nécessaire de ne pas abuser des mises en concurrence afin de conserver l’historique de gestion de la copropriété et de nouer des relations de confiance avec les prestataires.

Cette pérennité dans la relation est nécessaire pour bénéficier des conseils d’experts des prestataires,   pour leur permettre d’optimiser leur prestation en fonction du besoin et de ce qu’ils observent dans le temps dans la  copropriété.

La remise à plat des cahiers des charges et la définition  d’objectifs  communs  avec  les  prestataires  permet de construire une relation durable et optimale avec les prestataires de la copropriété.

Comment optimiser les cahiers des charges en fonction des besoins de l’immeuble ?

La définition du besoin doit être validée par le Conseil Syndical car il est impératif de connaître le fonctionnement de sa copropriété sur les différents postes de charges.

L’optimisation des cahiers des charges consiste à définir un niveau de prestation adapté aux attentes des copropriétaires (niveau de standing souhaité par exemple) et aux spécificités de l’immeuble (caractéristiques de construction, type d’équipements en place, etc.).

Dès lors, la copropriété est en mesure de mettre en place une négociation en gré à gré avec le prestataire sous contrat en adaptant le niveau de prestation, la durée d’engagement, les clauses de garantie, etc.

Une bonne connaissance du marché est un pré-requis pour négocier en gré à gré. Il faut effectuer une veille sur les pratiques du marché, sur les nouveautés technologiques, sur l’évolution de la réglementation, sur les prix pratiqués, … afin de négocier au mieux.

Toutes ces tâches font partie du métier de l’acheteur. Chez econhomes, nos acheteurs tiennent à jour une base de connaissances sur chaque poste de dépenses pour permettre à toutes les copropriétés de conserver les relations historiques avec ses prestataires tout en bénéficiant des meilleures conditions du marché.